Brody Dalle – Diploid Love

Ça y est la chanteuse australienne basée en Californie sort son premier album solo. Après The Distillers et Spinnerette, on s’attend à quelque chose d’explosif et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on n’est pas déçus!

Rat Race, on entre dans le vif du sujet immédiatement. On ne tourne pas autour du pot non plus avec Underworld et son outro aux airs Mariachis, un mélange qui aurait pu paraitre risqué, sauf sans doute depuis Mariachi El Bronx. En tout cas l’association fonctionne aussi pour Brody Dalle.

On enchaine avec Don’t Mess With Me, très entêtant, puissant et mordant. La voix éraillée et fumante continue de nous mener avec elle dans une atmosphère plus calme avec Dressed in Dreams, voire carrément surprenante avec un beat électro pour Carry On. A cela s’ajoute la participation de Shirley Manson sur Meet The Fœtus Oh The Joy, efficace et rock’n’roll.

L’ambiance change encore avec I Don’t Need Your Love, où sa voix est assez méconnaissable. Un petit interlude de rire d’enfants très doux vient compléter le morceau qui se termine de façon plutôt épique. Enfin, avec Blood in Gutters et Parties for Prostitutes, on finit l’album en douceur.

Coup de cœur : Don’t Mess With Me pour son piquant, son mordant et l’insolence qui monte en nous à son écoute.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Don’t Mess With Me
  • Meet The Fœtus Oh The Joy
  • Parties for Prostitutes

En bref : Un des meilleurs albums rock du moment !

Facebook/Site Officiel

En écoute : Meet The Fœtus Oh The Joy

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.