Foo Fighters – Sonic Highways

foo-fighters-new-album-sonic-highways

Pour le huitième opus des Foo Fighters, Dave Grohl et sa bande ont tapé fort dans le concept. Une série, et des guests de légendes, le tout pour une galette de huit titres explosifs et pensés comme hommage à l’histoire de la musique américaine… voilà ce que vous réserve Sonic Highways disponible depuis ce 10 novembre.

Huit titres, on aurait pu dire « Ouh! les radins » mais non. Au contraire, les Foo Fighters sont généreux. L’album en lui-même est une pure réussite rock et on n’en attendait pas moins de la part des Foo. Mais cela ne s’arrête pas là. Chaque morceau est très pensé. Enregistrés dans 8 villes différentes,  ils reflètent chacun une partie de l’histoire de la musique américaine.

Le premier arrêt est Chicago, ville qui a vu naître The Smashing Pumpkins et qui fait apparaître Something from Nothing, morceau rock hypnotique. Puis c’est Washington DC, avec The Feast and The Famine. Nashville, Austin, Los Angeles suivent ensuite et c’est Congregation, What Did I Do ?/God As My Witness et Outside qui viennent nous secoués les tympans avec plaisir ! Enfin le voyage s’achève avec In the Clear, Subterranean et I Am a River. New Orleans, Seattle et New York. Une fin d’album beaucoup plus calme et symphonique que ce qu’on a pu avoir au début, mais qui garde l’énergie et la fraîcheur du groupe.

Ici, vous n’avez qu’une vue générale de l’homogénéité de l’album, bien que les morceaux soient facilement dissociables. Mais ces titres ont fait l’objet d’un Rockumentaire. Diffusée sur la chaîne américaine HBO depuis le 17 octobre dernier et jusqu’au 5 décembre, la série Foo Fighters Sonic Highways est un documentaire sur l’enregistrement de l’album. Chaque morceau est un épisode d’une heure. On y voit l’enregistrement, les guests, le groupe et à la fin le clip…

Pour ce qui est des guests on trouve Rick Nielsen à Chicago, Bad Brains à Washington DC, Zac Brown à Nashville, Gary Clark Jr. à Austin, Joe Walsh à Los Angeles, The Preservation Hall Jazz Band à New Orleans, Ben Gibbard à Seattle et Joan Jett à New York… Mais la série réserve d’autres surprises inaudibles sur l’album !

Coup de cœur : I Am A River pour sa symphonie inattendue et la présence de Joan Jett.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Something from Nothing
  • What Did I Do ?/God As My Witness
  • I Am A River

En bref : à écouter à l’infini !

Site Officiel/Facebook

En écoute : Something from Nothing

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s