Benoît Dorémus – en Tachycardie

doremus

Il y a des jours comme ça on reçoit un CD qui ne nous parle pas trop à première vue. Et puis on l’écoute… et on se surprend à fouiner la discographie complète de l’artiste. Dans le rôle de l’artiste ici : Benoît Dorémus. Le CD : En Tachycardie, son quatrième opus, disponible depuis début février. Et après nos digressions sur Deezer et Youtube, voici la chronique.

Le héros de Dorémus c’est Renaud (qui a déjà produit un de ses albums) et ça s’entend beaucoup dans la façon qu’il a de chanter, la voix moins rauque mais les textes aussi travaillés… Ces textes, 12 sur 14 sont les siens. On commence en douceur romantique, alcoolisé, comme un sourire un peu niais, Marque Ton Stop Que J’t’embrasse. On comprend tout de suite les influences sans qu’elles ne prennent le pas sur le tout. Peut-être que leur grand nombre permet à Dorémus de s’en délester. L’amour semble s’envoler sur Brassens en Pleine Poire.

Alors oui, du coup on pense aussi Odelaf et Renan Luce quand on écoute cet album, surtout avec des titres comme Bêtes à Chagrin, La Femme de Ma Vie, Aïe Ouille et C’est Bien Pire Sans. Mais aucun des deux n’a ce petit truc à la Eminem, qu’on retrouve sur 20 milligrammes et Dernièrement (acte V). Rageur, vif, vibrant. Sur Dernièrement (acte V) on apprécie Souchon en guest pour une petite phrase ainsi que Cabrel sur le dernier refrain, si on tend bien l’oreille.

Retour à une chanson plus calme avec Comme un Acteur sur Fond Vert et le très drôle Lire Aux Chiottes. Déjà, Ma Chère Laura retrouve un ton agressif, énervé. Ton Petit Adultère, écrit par Maxime Le Forestier, vient ensuite. Chanson d’amour poétique assez classique mais toujours agréable. L’album se ferme sur Un Existentiel et La Nuit des Temps, tous les deux dans la continuité de la douceur installée.

Coup de cœur : Lire aux Chiottes, parce que c’est drôle, vrai, et pas prise de tête.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Bêtes à Chagrin
  • Dernièrement (acte V)
  • Lire aux Chiottes

En bref : de la bonne chanson française

Site Officiel/Facebook

En écoute : Bêtes à Chagrin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s