N°1 – CARRÉ-COURT

 

carrecourtep

On s’offre un voyage dans le temps avec l’EP N°1 de Carré-Court. Flash.

Aussi classe et sophistiqué qu’un parfum d’une grande marque, le premier EP du duo français n’en est pas moins ouvert et très abordable. On entre dans un univers pop sucré qui était partout dans les années soixante et soixante-dix, et ça fait du bien. Quelques notes s’échappent de la guitare et on sent que cet univers, quoique dominant l’espace, n’a pas laissé de côté ce que le monde de la musique a fait depuis, avec des touches à la Winehouse par-ci par-là. On s’agite, on danse carrément parfois, sur les quatre titres de cette petite galette qui va à merveille avec le soleil sur ciel bleu d’un week-end d’avril. When Somebody Says ouvre le bal très clairement et on sourit. I Don’t Care nous séduit et Baby You Don’t Mind se change en coup de cœur. Arrivé à I Said on sait que la fin est proche, et honnêtement c’est bien dommage. Parce qu’une heure de Carré-Court, ça pourrait passer très (trop) vite… et très bien ! Heureusement, on trouve un petit bonus, pas piqué des hannetons et franchement surprenant… Ace of Spades, oui, oui, de Motörhead. D’ailleurs il est en lecture juste en dessous. Julie et Emilien ont su transposer leur univers musical particulier et chaleureux sur ce titre emblématique, sans en faire n’importe quoi, bien au contraire. À découvrir d’urgence.

En écoute : Ace of Spaces

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s