TROUBLE MAKER – RANCID

BSoNcRa

Vendredi dernier sortait le nouveau Rancid, Trouble Maker. On se penche dessus. Flash.

On se prépare pour notre concert de ce soir (à savoir Green Day) en révisant un peu leur première partie et donc Rancid. Notre chance ? Leur nouvel album Trouble Maker. Le punk crado des Californiens ne change pas. La voix éraillée de cet Armstrong est iconique. Quelques mélodies passent assez bien, surtout grâce à la guitare (Ghost of a Chance). Les morceaux sont, bien sûr, assez courts, et s’enchaînent comme on s’y attendait. On chante déjà sur An Intimate Close Up Of A Street Punk Trouble Maker et Farewell Lola Blue. Y a-t-il un vrai renouveau ? Ce n’est pas vraiment le terme qu’on utiliserait même s’il s’agit bien de nouveaux titres… On reste sur un bon vieux Rancid, très reconnaissable et classique. On passe donc très rapidement sur cet album peu surprenant mais qui sert de bon défouloir.

En écoute : An Intimate Close Up Of A Street Punk Trouble Maker

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s