CONCRETE AND GOLD – FOO FIGHTERS

FooFightersCaG.jpg

En ce matin du 15 septembre 2017, une des premières choses que nous faisons c’est de mettre en route Concrete and Gold sur Spotify. Pas une seconde à perdre pour le dernier Foo Fighters qui nous fait tant envie. Review.

Avoir T-Shirt (oui, cette chanson s’appelle T-Shirt, mais quand on est Dave Grohl on fait ce qu’on veut) comme réveil matin, c’est plutôt sympa. On pensait se prendre une grosse guitare dans la gueule, au final c’est une douce mélodie qui nous fait sourire. On passe, ensuite et justement, aux grosses grattes avec Run. Ça aussi, ça réveille. Make It Right est dans la même veine, comme on pouvait s’en douter.

The Sky Is A Neighborhood se fait, du coup, beaucoup plus calme. Ou plutôt moins rapide parce qu’il y a une virulence, une férocité dans ce chant. Et pourtant, cette férocité se fait encore plus puissante et violente avec La Dee Da, un véritable électrochoc. Clairement, la première moitié, ultra-calme, de Dirty Water est bienvenue après en avoir eu autant dans la tête. Les Foo Fighters ne vont, évidemment, pas s’arrêter en si bon chemin.

Après le vibrant Arrows, on découvre Happy Ever After (Zero Hour), un titre entièrement tendre qui ne se termine pas vraiment. Ils nous font tourner la tête (mon manège à moi, c’est eux) avec les guitares de Sunday Rain… et la voix de Taylor Hawkins, leur batteur, plutôt que celle de Dave Grohl, dans ce qui semble être un futur classique des Foo et du rock. Et à la batterie ? Paul McCartney pardi ! Il semble ne pouvoir s’empêcher de jouer quelques notes de piano à la fin du titre, mais en même temps, c’est McCartney.

The Line et Concrete and Gold finissent l’opus avec justesse. L’album n’est ni sombre ni clair, mais fait de matières nobles et solides. Il porte clairement bien son nom. Après le mastodonte des Queens of the Stone Age fin août, cet album-ci est clairement le bienvenu chez nous. D’ailleurs il ira se mettre aux côtés de l’ami Homme pendant un moment tant il risque d’être écouté en boucle.

3 titres à retenir :

  • Run
  • The Sky Is A Neighborhood
  • Sunday Rain

En écoute : Run

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s