GEMINI – MACKLEMORE

geminim.jpg

Cette année Macklemore revient en solo, pour la première fois depuis longtemps. L’album d’une heure, Gemini, n’est pourtant pas exempt de featuring. Flash.

La voix d’Eric Nally démarre l’album avec Ain’t Gonna Die Tonight. Et on l’adore. C’est un coup de foudre immédiat sans retour arrière possible. L’enchaînement avec Glorious, avec Skylar Grey est également une réussite. Et puis Marmalade, avec Lil Yachty, arrive. Autant le texte et le rythme sont bons, autant l’autotune finit par nous tuer. Firebreather, avec Reignwolf, nous prend par les sentiments avec ses riffs bluesy qui s’accordent à merveille avec le flow de Macklemore. On sent dans la production générale et le rythme de l’album qu’effectivement Ryan Lewis n’est pas là. Macklemore s’est entouré différemment et c’est un beau travail. Mais pour un album solo on aurait voulu un peu moins de collaborations, si bonnes soient-elles comme avec le fabuleux Intentions (avec Dan Caplen) ou Good Old Days (avec Kesha)… Seul Ten Million nous le donne et ce n’est pas le meilleur titre… Cela ne nous empêche pas d’apprécier la plume du rappeur autant qu’avant sur l’ensemble de Gemini.

En écoute : Glorious

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s