PUSH PULL – HOOBASTANK

hoobastank-pushpull

Si on me dit Hoobastank, je pense années 90-2000. Et pourtant ils sont resté productifs. Voici donc Push Pull, leur dernier né. Flash.

Les choses que l’on n’attendait pas peuvent devenir de vrais incontournables. Est-ce le cas ici ? Pas vraiment, malheureusement. Avec quelques titres tout à fait corrects (Just Let Go (Who Cares If We Fall), Don’t Look Away…), on tourne assez vite en rond. Sur un rock alternatif comme ils savent le faire, l’atmosphère prend des couleurs sensuelles, angoissantes ou simplement tristes (We Don’t Need the World, Buzzkill (Before You Say Goodbye)) sans trop d’ordre ou de logique. Avec tout ça il nous faut une grande exception. C’est Better Left Unsaid qui sauve un peu l’affaire et devient le titre incontournable d’une galette loin d’être indispensable.

En écoute : Better Left Unsaid

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.