PRAY FOR THE WICKED – PANIC! AT THE DISCO

patdpftw.jpg

Il est temps de monter le volume pour Pray For The Wicked, nouvel album de Panic! At The Disco, aussi connu sous le nom de Brendon Urie. Review.

Brendon Urie est d’abord un musicien et chanteur de talent, puis un très bon acteur et enfin un allié précieux des LGBTQ+. Pourquoi est-ce important de le souligner? Parce que Brendon Urie, s’il n’était pas un allié, n’aurait pas accepté de jouer dix semaines dans Kinky Boots, à Broadway. Et cet album ne serait sans doute jamais né. En tout cas pas comme ça.

Il a toujours eu de l’énergie, c’est vrai, et un certain sens du divertissement, mais ces deux éléments ont été décuplés par cette expérience. Il nous délivre les excellents Say Amen (Saturday Night), Dancing’s Not A Crime et The Overpass avec un charme de dingue. Bim, trois coups de cœur.

Pour ce qui est des autres, comme (Fuck A) Silver Lining, Hey Look Ma, I Made It, Dying in LA, One Of The Drunks ou High Hopes, on les imagine prendre place facilement dans une autre comédie musicale. Peut-être que la prochaine étape pour Urie, c’est d’en écrire une? L’album n’en est pas loin quand on voit le clip de Say Amen, l’imagerie de la tournée, et l’esthétique générale qu’il utilise depuis quelques temps…

L’idée est plaisante, mais en attendant que ça arrive, on se réécoute Pray For the Wicked pour la centième fois.

En écoute : Say Amen (Saturday Night) ⚠️


⚠️: imagerie sensible/gore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.