BLACK HONEY – BLACK HONEY

blackhoney.jpg

Depuis qu’on les a vus en live, c’est l’impatience la plus totale. Black Honey sort, enfin, leur superbe opus, Black Honey. Flash.

Déjà addict au titre d’ouverture, I Only Hurt the Ones I Love, on retrouve en version studio leur énergie et leur pop-rock pas trop lisse ni trop rugueuse. Midnight nous envoie sur le dancefloor en quelques secondes, comme le fait Hello Today un peu plus tard. On y apprécie aussi les quelques mots en français et ce refrain plus qu’entêtant ce qui en fait un incontournable, plus que Into The Nightmare, pourtant très bon et écrit avec Royal Blood. On oscille entre ce genre de tubes et des ballades, sombres et sensuelles, comme Blue Romance ou Wasting Time qui finit joliment cet opus. Le tout est convainquant et ça valait la peine d’attendre.

En écoute : Midnight

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.