SIX STRINGS UNDER – ERIC LEGNINI

SSU-ELegnini.jpg

C’est un moment de pause et d’ouverture que Eric Legnini nous propose avec son album Six Strings Under. Flash.

Il en faut peu à Eric Legnini pour nous convaincre de nous allonger au sol et de nous taire pendant une heure. Et ce n’est pas peu dire vu le naturel nerveux de celles qui écrivent ce blog. C’est simple, en faisant chanter son piano il fait réapparaître Bowie avec, point culminant de l’album, une reprise légère et pourtant complète de Space Oddity. Pas un mot ne vient de l’être humain. Nul besoin, tout est dans l’atmosphère. Et le reste de l’album n’est pas en reste puisqu’il y a dans chaque note une rondeur, une espérance, une bienveillance, un hommage, une transformation, une solidité ou encore un réconfort certain. On respire, on se laisse aller… comme dans l’espace.

En écoute : Daydreaming


Vous pouvez retrouver Unis Son sur Facebook, Instagram, Twitter et soutenez-nous sur Patreon.
Et n’oubliez pas : le partage est magique !

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.