≠ Fauve tourne en rond

Fauve en concert à Metz le 6 octobre 2013. (photo : Léa Fox)

Fauve en concert à Metz le 6 octobre 2013. (photo : Léa Fox)

Lieu : Blida, Nuit Blanche 6, Metz, France

Date : 06 octobre 2013

A l’occasion de la sixième Nuit Blanche de Metz, les amateurs d’arts et de concerts ont pu se rendre à Blida, le dimanche en fin de soirée pour applaudir le collectif ouvert Fauve. Applaudir ? Pas tous.

Fauve, qu’est-ce que c’est ? C’est un collectif ouvert. C’est-à-dire que le groupe n’est pas insensible aux propositions qu’on peut lui envoyer et que tout le monde peut le faire. Très belle théorie. Dans la pratique nous avons sur scène cinq personnes, quatre musiciens et un vidéaste. Bien plus font partie du collectif.

Derrière eux cinq lanières de tissus blanc forment un écran où seront diffusées les productions du vidéaste. Mais Fauve c’est aussi de la musique bien sûr. Se qualifiant comme faisant partie du Spoken Word il est vrai qu’il nous paraît difficile de leur attribuer un autre genre tant cela nous parait flou. Pour nous, néophytes, résumons le style de Fauve comme étant un mélange de rock alternatif, de rap, de techno et où l’accent est sur les mots.

Et quels mots ! Avec Fauve on oscille entre espoir et désespoir. Les textes très crus et actuels cherchent à faire part du mal-être ambiant de la jeunesse. Écrits et débités admirablement, ils laissent une part du potentiel public de côté : pour une raison qui nous échappe on ne se sent pas dans l’ambiance. Sans doute parce que nous ne partageons pas le même mal-être.

Durant leur prestation les Parisiens captivent la fosse devant eux et indiffère le reste. La panne technique qu’ils n’ont pas sue combler tout de suite a aidé à faire fuir ce public déjà déçu du premier morceau. On reste malgré une immense frustration due aux grands moments de vide durant cette panne. Dommage. On regrette aussi l’éclairage : un seul projecteur diffusant leurs vidéos faisait office de lumière de scène. Les vidéos en dominantes de noir et de rouge (en rapport avec le film Les Nuits Fauves d’où le collectif tire son nom) ne nous permettent pas de voir ce qui se passe sur scène correctement.

Avec une fin chaotique dans le noir, à cause d’une coupure de la vidéo brutale, on ne sait pas bien si les organisateurs voulaient en finir au plus vite ou si Fauve est un collectif malchanceux. Quoi qu’il en soit ce concert court, où ils ont envoyé leur EP à la foule, a conforté l’amour des adeptes et n’a pas su convaincre un nouveau public. Pour les curieux, Fauve sera en concert à L’Autre Canal de Nancy le 4 avril prochain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s