The Black Keys – Turn Blue

turn-blue

On l’attendait depuis un moment chez Unis Son. L’impatience d’un prochain album au moins aussi bon que le précédent, du blues, du rock garage, ce que les Black Keys savent faire de mieux. Leur huitième album, Turn Blue, est disponible depuis le 12 mai. Rock psyché en accord avec la pochette spirale bleue et rose, on reste un peu sur notre faim.

Dan Auerbach et Patrick Carney nous ont sans doute habitués à plus… piquant. L’album est bon, le son est estampillé Black Keys sans aucun problème, la voix, le rythme, le style, tout est Black Keys. Mais les accords, les mélodies et les riffs sont tellement similaires les uns aux autres, c’en est presque plat. Heureusement quelques morceaux rattrapent quand même le coup !

Weigh Of Love par exemple est assez direct, on ne se perd pas dans les habitudes, c’est l’ouverture, on sourit bêtement et on apprécie le morceau. Le solo est splendide et la longue intro est une petite perle. Puis c’est In Time et Turn Blue qui démarrent. Des morceaux plus courts mais où on retrouve encore l’univers Black Keys qui charme tant : la mélodie en arpège, le son blues et la voix de Auerbach en écho. On aime bien sûr, mais la mélodie n’arrive pas à s’accrocher et à rester ancrée en nous. Le morceau d’après l’efface, dommage.

On arrive à Fever. C’est le single qui à présenter l’album. Heureusement il n’est pas exactement représentatif du reste de l’album, avec ses sythés et ses beats qu’on entend souvent. Ni mal fait ni bien fait, il n’est sans doute pas le meilleur morceau que le groupe ait réalisé. Year In Review avec son ambiance sirène et la batterie puissante de Carney vaut bien plus le coup, tout comme Bullet In The Brain qui a un petit quelque chose grâce au contraste entre le couplet et le refrain.

Enfin, It’s Up to You Now et Gotta Get Away retiennent l’attention. Ambiance un peu western moderne pour l’un et côté fraicheur de fin d’album pour l’autre, on souffle un peu rassurer d’avoir au moins ces morceaux-là à se mettre sous la dent. L’album est un Black Keys, on aime leur son mais on aurait sans doute aimé un peu plus de risque pour ce huitième opus.

Coup de cœur : Weigh of Love, pour la longue intro très prometteuse et le solo qui fait franchement frissonner.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Weigh of Love
  • It’s Up to You Now
  • Gotta Get Away

En bref : Manque de prise de risque.

Facebook/Site Officiel

En écoute : Fever

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s