Man Is Not A Bird – Survived the Great Flood

mamamma

Le 30 mars dernier, Man Is Not A Bird a sorti son premier album intitulé Survived The Great Flood. La setlist est constituée des morceaux qu’ils défendent le plus en live et ça se ressent. Une énergie unique se dégage de cet album. Review.

Une fois n’est pas coutume, c’est un album majoritairement instrumental que l’on découvre. Troglodyte annonce ainsi assez bien la note, entre stoner et shoegaze, qui fait de Man Is Not A Bird un groupe explosif et planant à la fois. Sur un même morceau, deux ambiances qui se mêlent et se mélange pour un rendu puissant. Running Endlessly en est un bon exemple. La voix d’Alexandra Morte (Whirr) envoute et renforce le morceau. Vient ensuite le titre éponyme, Survived The Great Flood, avec son histoire puissante, toujours sans trace de chant classique.

Tendresse porte parfaitement bien son nom. On découvre une voix de femme dessus, qui énumère une liste de nom et d’idée. Elle est comme feutrée et cachée par le reste de la musique qui devient de plus en plus puissante. C’est assez particulier. On regrette que les riffs soient trop proches du le morceau précédent sur la fin. Malgré tout la puissance est toujours là. Troy et Symphony continuent dans la lignée avec un petit côté rock californien sur les attaques.

D.I.P. vient changer la donne avec un texte très effacé, caché par la musique qui gonfle et s’étend comme seul univers existant. Au milieu, on flotte et de temps en temps on chope quelques bribes de phrases. Alors que Yugen reste dans la lignée planante, Explorer explose le rêve, revenant, comme au début de l’album, à une puissance live presque incontrôlable et pourtant précise. Change of Scenery est exactement cela : un changement progressif de scène pour arriver au morceau final : Paradisae Apoda, morceau bien plus doux que les autres, bien que quelques riffs soient toujours assez lourds. Cela reste une très belle façon de fermer l’album.

Coup de cœur : Explorer, pour son énergie live révélatrice et explosive.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Survived The Great Flood
  • D.I.P.
  • Explorer

En bref : une énergie débordante

Site Officiel/Facebook

En écoute : D.I.P.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s