VIOLENCE – EDITORS

violenceeditorsus

Le sixième opus d’Editors, Violence, est maintenant disponible partout, donc on donne notre avis en flash. 

Violence porte bien son nom. C’est une violente froideur, comme un déchirement que l’on ressent à l’écoute de plusieurs titres, comme Cold ou encore le The Who-viesque Darkness at the Door. Mais cette froideur n’empêche en rien les bulles de rythmes pop de Nothingness d’éclater ici et là, comme, plus loin, sur quelques passages de Counting Spooks. Alors quoi, ce sixième album est faible? Chiant? Flippant quant à l’avenir du groupe? Non. Il est évolutif, mâture, angoissant et surprenant. Bien que nous laissant sans coup de cœur, Violence nous offre une nouvelle perspective sur la musique du groupe qui ne nous laisse pas indifférentes. Mais on se demande si cet opus parlera aux non-initiés…

En écoute : Hallelujah (So Low)

2 réflexions sur “VIOLENCE – EDITORS

  1. touteouïe dit :

    L’album m’a un peu perturbé au début mais je me suis laissée séduire. Pas grande fan de Darkness at the doors. Ceci dit, grande fan d’editors et je trouve qu’ils ont fait mieux, mais faut peut etre lui laisser un peu de temps de gestation… (ils ont aussi fait pire donc pas de mal! :D)

    J'aime

    • LZHFox dit :

      Ils ont clairement fait mieux. Mais je pense qu’en Live tout ça va plutôt bien se mélanger à leurs anciens titres. Et ça mérite clairement plusieurs écoutes comme tu le dis dans ta review.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s