GOLIATH – OLDELAF

oldelafglp

Le nouvel album d’Oldelaf, Goliath, vient de d’atterrir un peu partout. On saute sur l’occasion pour faire un flash.

Sans surprise, ce nouvel album d’Oldelaf porte une intelligence romantique, humoristique, cynique, tendre, profonde et culottée. Comment ne pas l’apprécier dès le premier titre, Le poisson, qui, bien que sombre nous fait sourire. Elle dit, L’amour à l’hôtel Ibis, Clara, Le cœur fenouil, On pourrait : voilà des titres qui prouvent la grande maturité d’Oldelaf qui s’inscrit, et ça, on le savait déjà, en grand parolier de cette décennie. C’est avec Le crépi, J’aime le tennis et Et si que l’on rit le plus si on ne compte pas la piste cachée déjantée, Aller à Tahiti en première classe, sorte de suite logique à Tahiti, piste cachée de son précédent album. Tout Oldelaf est dans cet album, généreux, et c’est une vraie réussite à écouter sans modération.

En écoute : Et si

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.