CE CHER JAKE SHEARS AUX CHANGEMENTS CHATOYANTS

DSC00943B

Jake Shears, Electric Ballroom, London (photos: L. Fochesato)

Direction le nord de Londres pour aller voir Jake Shears en talons à l’Electric Ballroom, le week-end dernier. C’est l’heure du live report.

Pour notre première fois à l’Electric Ballroom, au cœur de Camden, nous avons choisi un show plein de bienveillance et de paillettes en la personne de Jake Shears. Adorant son ancien groupe des Scissor Sisters autant que son premier album solo, il ne nous en fallait pas plus pour y courir. Et quelle bonne idée!

DSC00974B

Jake Shears, Electric Ballroom, London, 20/09/19 (photos: L. Fochesato)

L’ambiance est au club avec une playlist d’attente entre disco et rave et une première partie assurée par les souriants et délirants Crush Club, belle découverte qui ouvre le bal avec une grande énergie dansante et joyeuse.

DSC00918B

Crush Club, Electric Ballroom, London, 20/09/19 (photos: L. Fochesato)

Arrive ensuite Jake Shears sur ses talons plateformes noirs, gigantesques, et dans sa veste noir et or assortie à son couvre-chef brillant de mille feux. Et ce n’est que la première de ses trois tenues simples et pourtant comme sorties d’un cabaret. Gants rouges, boa, cape et chapeau haut-de-forme à plume, voilà qui marque! Mais il faut dire que sa musique est dans le même esprit. L’idée c’est de se laisser faire.

Il nous porte avec ses titres solos les plus réussis comme Good Friends pour l’ouverture, Big Bushy Moustache (qu’il n’a plus sous le nez d’ailleurs), Everything I’ll Ever Need, Sad Song Backwards et, bien sûr pour clore le spectacle, le délicieux et provocant Creep City. Mais Jake Shears ne s’arrête pas là et délivre quelques hits de son ancien groupe : Laura, Paul McCartney, Take Your Mama, Comfortably Numb et, surtout, le flamboyant I Don’t Feel Like Dancin’.

Résultat, si le concert fut de courte durée, Shears a su se montrer à la hauteur de son énergie et de sa réputation. Son talent, ses mouvements, sa bienveillance son magnifiquement canalisés dans sa musique et il est difficile de ne pas sourire en le voyant s’amuser autant sur la petite scène de la salle mythique de Camden.


Vous pouvez retrouver Unis Son sur Facebook, Instagram, Twitter et soutenez-nous sur Patreon.
Et n’oubliez pas : le partage est chatoyant!
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.