FLASH: ANTONIO PLACER SEXTET & ANTONIO CAMPOS / SERPENT / ROOK MONROE

Territoires hispaniques, voyage dans le temps ou détour californien, voici notre sélection du jour. Des sorties à dévorer sans tarder avant les fêtes. Flashes.

TROVAORES – ANTONIO PLACER SEXTET & ANTONIO CAMPOS

Lorsque Grenoble et Grenade se parlent, faisant fi des terres et montagnes qui les séparent, la magie opère. Dans ce nouvel album, Trovaores, aux saveurs épatantes, l’Antonio Placer Sextet invite Antonio Campos à chanter et créer entre flamenco et jazz, chanson et folk, l’amour et la passion. Señora de los mares, qui marque le milieu de cet album, enregistré avec son public, nous prend aux tripes comme aucun autre des titres pourtant puissants et vifs qui l’accompagnent. Un voyage, une envolée, cet album est à la fois apaisant et énergisant. À découvrir sans tarder.

•••

TIME FOR A RETHINK – SERPENT

Avec un son qui oscille entre New Wave très 80s, punk aussi 80s, et le funk, on pourrait avoir peur d’un EP qui sonne un peu daté. Et pourtant il n’en est rien. C’est un nouveau départ pour Serpent qui glisse de titre en titre, en apportant quelques effets modernes dans sa production qui soulignent le caractère assez vintage de Time For a Rethink. Don’t Think Twice comme Love/Hate le montrent joliment avec des riffs ronds et des attaques plus piquantes et tranchantes apportées par effets et claviers. Un petit son qui dépote et qui n’a pas vraiment besoin de classification au fond.

•••

CALIFORNIALAND – ROOK MONROE

La voix ultra-douce teintée d’autotune occasionnelle de Rook Monroe nous a immédiatement happées. Son nouvel EP, Californialand, est un voyage dans le grand ouest américain. Sur fond de coucher de soleil, on admire les vagues aux loin en écoutant Dreaming, Honey, ou Jolie, entre feu de camp et dancefloor. De Dandelion à Say Goodbye To My Children, Monroe pose sobrement le cadre sur ces tableaux qu’il vient ensuite animer avec délicatesse. L’EP est fait d’une petite pop qui sort du lot. Une dernière preuve ? le piano-voix de Pink & Purple, notre préféré.

En écoute :

Coloreada – Antonio Placer Sextet & Antonio Campos

Distant Call – Serpent

Californialand – Rook Monroe


Vous pouvez retrouver Unis Son sur Facebook, Instagram, Twitter et nous soutenir avec un petit don.
Et n’oubliez pas : le partage est soutien !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.