The Hives @ Le Showcase

Howlin Pelle Almqvist et sa bande ont encore prouvé qu'ils savaient mener un show au Showcase, Paris. (photo : Léa Fox)

Howlin Pelle Almqvist et sa bande ont encore prouvé qu’ils savaient mener un show au Showcase, Paris. (photo : Léa Fox)

Lieu : Le Showcase, Paris, France.

Date : 3 Juillet 2013

Alors que ce n’était pas prévu dans notre programme de l’été, par un coup de bol nous avons gagné des places pour le concert de The Hives (et Carbon Kevlar) à Paris le 3 Juillet. Concert réalisable grâce à Yahoo On the Road. Nous sommes donc sur la liste des petits chanceux qui entre dans le Showcase, club situé sous le pont Alexandre III, en plein Paris.

On entre après quelques heures d’attente – comme tout concert qui se respecte – et nous allons prendre place au premier rang. La scène est minuscule de chez minuscule. Deux mètres entre les trois micros du premier rang et un fond fait avec les lettres géantes. HIVES. Bon, si on avait un doute sur le nom du groupe qui va jouer, on ne l’a plus (oubliez la partie Carbon Kevlar).

Soit. On attend encore un peu et là, le thème de 2001 : L’Odyssée de l’Espace retentit… avec de légères fausses notes à la trompette. C’est à ce moment que ça décolle. Chris Dangerous monte derrière sa batterie et entame Come On!. Il n’en faut pas plus pour que ses comparses, habillés, comme lui, en Mariachis, déboulent sur scène.

L’enchainement est vif, la scène est enflammée, le public est en transe… et les musiciens aussi, si on se base sur les têtes de psychopathe que tire Nicholaus Arson derrière sa guitare. Après Main Offender, on est près à en reprendre. Et c’est très loin de s’arrêter là. On enchaine les titres, on ne s’arrête que pour quelques demandes de participation active. On lance un morceau mais finalement on le recommence parce que le public doit bouger plus (Take Back The Toys).

On s’amuse et on chante ensemble, on saute, on apprend des mots en français aux Suédois. Bref, le pied. On pogotte même un petit peu. Et surtout on obéit sagement. Quand Howlin’ Pelle Almqvist dit « Sit Down ! » on se sit down comme on peut. Ensuite, lui vient s’allonger sur le public pour faire son slam, comme une fleur, normal quoi. Pendant ce temps Vigilante Carlstroem fait une petite pause au pied de la batterie et le Dr Matt Destruction regarde la scène depuis son ampli.

A la question : « Reviendrez-vous voir les Hives en concert ? » On ne peut que hurler YEAH le plus fort possible. On en redemande et on s’en prend plein les yeux grâces à ces maîtres du Punk, ces mini Iggy Pop et Keith Richards en puissance. A bientôt messieurs !

Note : 9,5/10

D’autres photos sur Flickr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s