Alexandre Bourgois

Portrait de Tom Yorke crée avec les paroles de "How to disappear completely" par Alexandre Bourgois

Portrait de Tom Yorke crée avec les paroles de « How to disappear completely » par Alexandre Bourgois

Au niveau de l’art en rapport avec la musique, on retrouve souvent des passionnés qui réalisent des travaux dignes des plus grands noms du milieu. Aujourd’hui  je parlerais donc d’Alexandre Bourgois, artiste français doué et sympathique.

Avec une formation en art et une prédilection pour le travail numérique, il est devenu technicien multimédia dans un musée mais surtout graphiste freelance. Passionné  de musique (aussi bien en tant que pratiquant avec son saxophone, qu’avec sa collection de CDs et vinyles) son travail est fortement influencé par son quotidien et ses chansons préférées. On retrouve donc ses interprétations des chansons de groupe tel que The Whites Stripes, The Kinks, Nirvana, Johnny Cash et Queen.

Point de vue technique : on retrouve du numérique avec Photoshop et Illustrator et plus récemment la technique de la linogravure. Créant à ses débuts des portraits « Photoshopés » liant fini et non fini, il s’est  glissé vers une forme du portrait plus moderne avec ses types songs. D’une façon fluide les paroles des chansons couchées sur un fond uni va former le ou les portraits des artistes. On peut y voir un mélange entre un effet pochoir et des thèmes pop art (utilisation d’élément de la culture populaire : la musique rock et ses interprètes). Par la suite, par un travail mixte avec Illustrator, ses nouveaux types songs sont plus une interprétation de la chanson. On le remarque bien avec sa TS41 – Jacques Brel : élément stylisé, illustration et interprétation des paroles et retranscription en touches de couleurs vectorisés qui marquent par la force de sa simplicité (ses travaux attirent l’œil et reste en tête un bon bout de temps !).

De façon plus récente il a réalisé certaines de ses types songs créées sur ordinateur en linogravure : on obtient donc des tirages limités et d’un rendu diffèrent, plus proches des tirages de gig poster que des tirages photos. C’est le cas de son type song N°33 de Nirvana qui en linogravure  va avoir un résultat moins lisse qui se rapproche de l’esprit grunge du groupe et donne un autre cachet au rendu final. On passe ici d’une création totalement numérique à une création totalement manuelle (pressage à la main), donnant à Alexandre Bourgois une facette pluridisciplinaire.

Je vous invite à aller visiter son portfolio , sa page facebook et ses autres pages Deviant ArtBehance FlickrTypocraphic Posters. N’hésitez pas non plus à le contacter si vous êtes intéressés par un de ses travaux ou pour plus de renseignements.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s