Kasabian – 48 : 13

kasabian-48-13-album-cover-1024x1024

Si vous comptez sur Kasabian pour vous surprendre et vous transporter dans leur univers mi-rock mi-électro, vous ne serez sans doute pas déçu de leur dernier album 48 : 13, véritable bijou du groupe indie.

Démarrage en douceur d’une minute sept avant d’entrée dans le vif du sujet, c’est une véritable surprise.  Première partie que l’on ouvre avec (Shiva), intro instrumentale spatiale et psychée en crescendo, laisse place assez rapidement à l’explosif Bumblebeee, qui ne peut laisser indifférent. Puis c’est Stevie avec son intro lyrique, au violoncelle, qui enveloppe ensuite un rock puissant à l’énergie communicative durant toute la chanson.

(Mortis) intermède calme et début de la deuxième partie, histoire de reprendre ses esprits avant de repartir dans le tourbillon de folie de Kasabian, avec Doomsday. Electro-rock dansante, entêtante, décidément les britanniques enchainent les tubes sing-along auquels le public ne résistera pas en concert ! Et ce n’est pas avec Treat qu’on dira l’inverse. Malgré ses presque sept minutes (6 :53 comme on peut le voir sur la cover) et son pont électro assez piquant, les variations sont très justement dosées. On ne s’ennuie pas et le rythme s’incruste et persiste en nous. Glass poursuit dans cette lignée électro lyrique qu’on trouve à la fin de Treat, et offre un final très surprenant, rappé, qui trouve sa place tout de suite à notre oreille. C’est avec Explodes, titre nonchalant, que l’on termine cette deuxième partie.

Pour la troisième et dernière partie c’est un morceau très world que l’on trouve avec (Levitation), et il porte bien son nom. Viennent ensuite le rock planant de Clouds et l’électro sexy de Eez-Eh. On sent la fin de l’album arrivé avec Bow et son univers très high. C’est planant, lyrique et puissant. Enfin S.P.S. clos 48 : 13 en douceur. Exactement le genre de morceau que l’on écoutera en fin de soirée cet été en admirant les étoiles. Essayez, vous verrez.

Outre des chansons précises on remarque aussi leurs noms, très courts, leurs durées de sur la cover et le nom de l’album qui équivaut aussi à sa durée totale. C’est un album à la fois épuré et précis très complet, allant du tonnerre rock à la douceur folk en passant par leur électro énergique et dansante.

Coup de cœur : Doomsday pour les possibilités que cela peut offrir en concert, le mix parfait du rock et de l’électro, comme Kasabian c’est si bien le faire.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Doomsday
  • Explodes
  • Clouds

En bref : Ne passez pas à côté !

Facebook/Site Officiel

En écoute : Eez-Eh

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=ST6nEvIEY4s]

Une réflexion sur “Kasabian – 48 : 13

  1. touteouïe dit :

    Un très très bon album qui tourne en boucle chez moi! Treat, Explodes, Bow et Stevie sont mes préférées même si l’ensemble passe très bien! Ils sont en pleine forme les petits Kasabian!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s