Orange Blossom – Under the Shade of Violets

10487271_265710180282602_7740025271836131989_n

Marrions l’orient et l’occident en musique, c’est ce que propose Orange Blossom avec Under the Shade of Violets. L’album est un voyage, et parfois on navigue sur un long fleuve, parfois sur des rapides, parfois dans les airs… Mais l’important est de toujours voyager. Et plus encore de prendre le temps d’écouter et de partager. C’est pour cela que cet album est une si belle réussite : le groupe a pris le temps de voyager pour capter les sons, entre la Jordanie et la France.  Ce temps et cette sincérité se retrouve dans chaque morceaux. Album dans les bacs le 29 septembre, EP déjà disponible sur iTunes, Google Playstore et Amazon.

Pour cela il ne faut que peu de chose. C’est sur un fond instrumental à mi-chemin entre Joy Divison et Pink Floyd, à la fois doux, mélancolique et électrique, que se pose la voix puissante et envoutante de Hend Ahmed. La chanteuse d’Orange Blossom apporte un souffle de fraicheur d’Orient qui invite au partage et à la découverte.

Dès les premiers morceaux, Ommaty et Lost, le voyage commence et on entre dans une sorte de transe qu’on ne quittera jamais. Ya Sîdî, troisième morceaux, au refrain entêtant, nous porte vers la douceur du monde. Cette douceur se poursuit immédiatement dans l’introduction de Pitcha. La suite est plus enlevée et le voyage accélère. La guitare électrique trouve sa place entre violons et piano et c’est un véritable tourbillon qui clos le morceau. A en donner des frissons. Le rock à bien sa place dans cet album avec The Nubian, Black Box et Pink Man en fin d’album.

La suite redevient plus douce, hypnotique et tranquille. C’est ce que l’on retrouve avec Good Bye Kô. Là on traverse le monde à vol d’oiseau, porté par la voix d’or de Marie Annie Vitard.  Puis c’est Mexico qui prend place dans ce voyage. La chanson du même nom porte avec elles toutes les couleurs de l’Amérique Latine sans pour autant effacé ce mariage Orient-Occident, qui porte l’album depuis le début, avec cette fois une partie chantée en Français, et d’autre en Arabe. Le voyage est aussi dans les langues et dans les genres.

Coup de cœur : Pitcha, pour son départ calme et sa fin crescendo, un magnifique voyage.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Ya Sîdî
  • Pitcha
  • Pink Man

En bref : Une magnifique traversée du monde!

Facebook

En écoute : Ya Sîdî

2 réflexions sur “Orange Blossom – Under the Shade of Violets

  1. Michel Guibert dit :

    Très bel article. Petit rectificatif, ce n’est pas la voix de Hend Ahmed sur le morceau Good Bye Kô mais celle de Marie Annie Vitard.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s