Black Strobe – Godforsaken Roads

10646751_10152620336545266_4319895831447366858_n

Le maître de la country-rock-western-electro, oui, ça fait beaucoup mais c’est bien de cela qu’il s’agit, Arnaud Rebotini revient et il n’est pas seul. Les Black Strobe veulent que l’on vienne avec eux, sur les routes perdues qu’ils éclairent à coup de flashs stroboscopiques. On a suivi le chemin en avant-première. Vous pourrez faire de même dès le 6 octobre !

Broken Phone Blues annonce la couleur : on est perdu, sans téléphone, en fin de soirée, sur une route inconnue, perdue au milieu de rien. Le décor est planté. Les restes de la soirée raisonnent encore et on ne peut que danser frénétiquement sur ce titre, tout comme celui qui suit : Monkey Glands. Mais bientôt on essaye d’avancé le long de cette route déserte avec He Keeps On Calling Me. Et le décor bouge mais ne change pas. C’est en général à ce moment-là que les engueulades entre potes commencent. Et Blues Fight est dans cette ambiance-là.

Folsom Prison Blues c’est le petit cadeau du groupe, l’hommage au grand Johnny Cash. Et quel hommage. Une magnifique reprise, à la sauce Black Strobe, porté par la voix caverneuse de Rebotini et agrémenté par des claviers pétillants.  On retrouve House Of Good Lovin’ qui était déjà présent sur l’EP Going Back Home, toujours aussi bien pensé et interprété. D’ailleurs on retrouve ce titre, Going Back Home, vers la fin de l’album. Efficace, toujours dans ce décor de western, sur ces routes perdues, on avance et on essaye de retrouver le chemin de la maison avec eux. Pour savoir s’ils ont retrouvé leur chemin, on vous invite à aller les voir en concert dans les prochaines semaines. Ils sont en tournée du 19 septembre au 13 décembre.

Coup de cœur : Broken Phone Blues, pour son atmosphère, son mélange des genres. Une entrée en matière absolument splendide.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Broken Phone Blues
  • Folsom Prison Blues
  • House Of Good Lovin’

En bref : Un western extraterrestre à avoir absolument.

Site Officiel/Facebook

En écoute : Boogie In Zero Gravity

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s