Madonna – Rebel Heart

madonnasongs21f-1-web

Trois ans après MDNA, la Reine de la Pop revient sur le devant de la scène avec Rebel Heart, son treizième album studio. Sur la pochette en noir et blanc le visage de la madone, blonde platine bouclée regardant vers le haut, est enroulé par un câble tiré dans quatre directions… Ce qui nous interpelle c’est son retour à une esthétique très simple, proche de ses années True Blue. Mais est-ce que l’on peut juger un album sur la coupe de cheveux de l’artiste ?

On s’arrêtera là pour ce qui est de l’interprétation du visuel car les symboles chez Madonna pourraient faire l’objet d’un tout autre type d’article. On pourrait aussi vous parler de toutes les controverses, des textes et des choix que Mado a faits, mais cela serait vain de vouloir tout décrire et tout expliquer. Son univers est pensé au millimètre près, rien n’est laissé au hasard, et comme dit plus haut, les symboles sont nombreux. C’est aussi un choix de ne parler que de la version standard de 14 titres plutôt que des versions Deluxe, bien plus épaisses et aussi pleine de belles choses.

Parlons donc musique. Le premier titre, Living For Love est dansant mais pas manger d’électronique. Ça fait du bien. Facilement entêtant, on l’avait déjà entendu aux Grammy et au Brit Awards. Devil Pray est étonnement calme, tout comme le troisième morceau Ghosttown, qui a un petit côté indie. Puis Unapologetic Bitch commence et Madonna fait du reggae-ska-dub. Ça à l’air étrange, et honnêtement ça l’est. Ensuite c’est Illuminati… et on n’accroche pas au côté bien trop agressif  de l’électro qui s’éloigne du reste de l’album. Bitch I’m Madonna, en duo avec Nicki Minaj, est du même acabit.

Heureusement elle fait demi-tour avec Hold Tight et on retrouve l’ambiance plus alternative du début, bien plus plaisante. Joan of Arc est dans les mêmes couleurs, comme Inside Out qui arrive bien plus tard. Mike Tyson et Chance The Rapper rejoigne la chanteuse sur Iconic qui se rapproche de Living For Love et de Hold Tight. On imagine facilement le morceau passé en boite, et malgré l’actualisation musicale, on retrouve toujours un petit côté années 80 pas désagréable, simplement en contraste avec le reste.

HeartBreakCity se termine et c’est Body Shop que l’on découvre, éclectique, enjouée, minimaliste… à tel point qu’il s’agit de notre deuxième coup de cœur. Et ça place la barre assez haute pour la fin de l’album. Holy Water ne déçoit pas avec une sonorité très Vogue/Confessions on a Dancefloor, ce qui est sans aucun doute voulue. On laisse filer Inside Out et on arrive à Wash All Over Me, final doux et presque mélancolique qui nous fait dire que oui, Madonna a bien fait de ce couper les cheveux !

Coup de cœur : HeartBreakCity est un véritable coup de cœur musical. Le texte, relatant une rupture, est très bien pensé, musicalement c’est simple et suffisant, la voix est plus importante que le reste et ça suffit.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Living For Love
  • HeartBreakCity
  • Body Shop

En bref : Pour les fans.

Site Officiel/Facebook

En écoute : Living For Love

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s