Bow Low – Summer Memories

a0882748463_10

Déjà en avril, on découvrait Bow Low avec leur très bel EP Happy Hunting Underground. Les voici déjà de retour avec leur album Summer Memories. L’été est déjà tout près de nous. C’est l’occasion rêvée pour danser avec eux !

L’album commence en douceur avec Mesmerizing Highways. Puis vient l’excellent Kabuki Dance qui ne nous quittait déjà plus depuis l’EP. Comment résister à ses rythmes et à sa légèreté ? Impossible. Love is Chemical reste dans une intro douce mais très vite on retrouve ce rythme qu’ils savent construire, pétillant et dansant. Là encore il est dur de ne pas la garder en tête. Plastic Tangerine enchaine ensuite. On découvre quelque chose de bien plus lourd et de plus chargé mais toujours avec cet espèce d’arrière tinté de douceur, ici sous la forme de cloche de de résonnances. Le morceau est plutôt court. On ouvre ensuite Infinite Spring, sur des nuages en cotons, comme le disent les paroles.

Le printemps infini s’efface doucement et on se laisse porté jusqu’à Artemis, que l’on avait déjà eu le plaisir d’avoir sur l’EP également. On est en plein dans les vacances d’été. Le morceau agit comme un soleil et illumine ce milieu d’album. Artemis nous réveille après ce long printemps, ça ne nous fait pas de mal. Happy Hunting Undergrounds est la suite logique du morceau. C’est toujours l’été mais on s’éloigne de la plage pour quelque chose de plus sombre, comme on l’avait écrit de plus années vingt.

Out The Blue est un inédit pour nous. Le titre garde le même type de rythme que les deux morceaux précédents, pas de coup de mou donc. En crescendo jusqu’à la fin, on s’envole avant d’atterrir sans trop de surprise sur les dernières secondes. San Petrus est l’avant-dernier titre, et là encore pas de surprise. Douceur, rock, presque mélancolique, le tout savamment mélangé pour un résultat coloré. L’ensemble de l’album reste très homogène et le groupe garde son identité à travers différent rythmes. Beelzebub ferme l’album sur un rock sympathique, tout comme il l’avait fait sur l’EP.

Coup de cœur : Kabuki Dance, on ne change pas une formule gagnante, bien que Beelzebub arrive juste derrière.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Kabuki Dance
  • Out The Blue
  • Beelzebub

En bref : Bel album après l’EP !

Site Officiel/Facebook

En écoute : Kabuki Dance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s