FIDLAR – Too

Cover

Le groupe de skate-punk et de garage Californien est de retour pour notre plus grande joie ! Fondé en 2009 on les savait prometteur. En même temps le papa des membres fondateur Elvis et Max Kuehn n’est autre que Greg Kuehn, claviériste de T.S.O.L. Le punk, ils ont ça dans le sang. Oui, les punks aussi on leurs fils de. Too, leur deuxième album, est sorti début septembre alors forcément on vous en dit deux mots.

Ça commence très fort avec 40oz. On Repeat. Le clip a beaucoup fait parler de lui, et pour cause puisqu’il parodie certains des clips les plus connus des années 90 et 2000. Et musicalement ça envoie ! Bon, juste derrière on a Punks et… là encore, ils envoient du bois. Un son un peu bourrin, une voix bien criarde et une construction quand même audible : parfait. On enchaine tout de suite avec West Coast, qui ne range pas les riffs mais qui donne un côté plus « grand public » dirons-nous, avec ses chœurs.

Why Generation c’est un titre qui parle du secret que nous, génération Y voulons savoir… et que la génération d’avant ne semble pas vraiment vouloir nous donner. Alors forcément on demande pourquoi… Et on ne nous répond pas toujours. Après cette petite réflexion générationnel on passe à Sober et sa réflexion sur le « vieillissement ». Mais ils n’oublient pas de s’amuser en se posant des questions. Leave Me Alone, comme bien d’autres titres de FIDLAR sont comme purement sorti des années 90. Un revival du revival punk ? Possible.

Drone… ah, oui eux aussi ont un léger problème de drones donc. Eh bien même si dans les paroles le message est assez proche de Muse, musicalement, on reste dans notre punk-revival qui fait du bien. On passe ensuite à quelque chose de plus lancinant, comme lorsqu’on se lève avec une gueule de bois. C’est Overdose et c’est sous-entendu : la drogue ça craint. On passe ensuite à Hey Johnny avec son petit côté The Who plutôt bien foutu.

Stupid Decisions est assez personnelle pour le chanteur Zac Carper et, dans un sens, complète malheureusement Overdose. La musique elle-même est pleine de culpabilité et de regret. Bad Medicine reste sur le sujet, tout comme Bad Habits, mais avec différents points de vue. Musicalement tout s’accorde et cette conclusion d’album n’efface pas la possibilité pour le groupe d’être le revival du revival.

Coup de cœur : 40oz. On Repeat, pour l’humour du clip et l’efficacité du titre.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • On Repeat
  • West Coast
  • Sober

En bref : meilleur album de la rentrée!

Site Officiel/Facebook

En écoute : 40oz. On Repeat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s