Motörhead – Bad Magic

55

On n’allait pas vous épargner le dernier album des légendes du hard-rock Motörhead. Déjà, parce que Lemmy Kilmister, on l’aime bien, et ensuite parce que c’est du très bon rock. L’album est sorti début septembre et s’appelle Bad Magic.

Vous connaissez la formule des Clash : Death or Glory. Chez Motörhead ça se change en Victory or Die. On découvre, avec ce premier titre, un Lemmy à la voix si reconnaissable, entouré de fidèles riffs bien gras dont le groupe a le secret. Quand bien même on sent une sorte de légère faiblesse au niveau de la voix, on ne peut pas dire que musicalement ils se soient calmés. Thunder & Lightning n’a aucune intention de faire baisser le rythme.

Cette petite « faiblesse » peut-être mise sur les années à servir le monde merveilleux du rock… Et puis au fond il n’a jamais vraiment eut une voix surpuissante. Fire Storm Hotel précède l’enflammé Shoot Out All Of Your Lights dont le riff principal nous fait complètement tourner la tête. On est presque prit de vertige. L’avantage d’un album studio c’est qu’au moins Lemmy ne peut pas quitter nos enceintes. Pourtant en l’écoutant, et même si musicalement ça envoie, on a comme une peur que d’un coup tout s’arrête.

The Devil invite Brian May à la guitare, puis arrive Electricity. Pas de grosse surprise pour l’instant au niveau de la stylistique. Après tout pourquoi changer une formule qui gagne ? Evil Eye marque la moitié de l’album avec brio. Petits effets divers, voix sombre, ça marque. Teach Me How To Bleed nous offre un très beau solo et une fin surprenante. Till The End est la petite douceur de l’album aux airs d’Hotel California des Eagles. Tell Me Who To Kill est un petit retour à la normale, presque brutal. Chocking On Your Screams est presque flippant. On arrive à la fin de l’album avec When The Sky Comes Looking For You, alors ils envoient une dernière fois.

Mais la grosse surprise, parce qu’il y en a quand même une, c’est le dernier titre : Sympathy For The Devil. Oui, vous avez bien lu, Motörhead a repris les Stones. Des légendes qui reprennent des légendes… pourquoi pas. Le choix reste étrange à nos yeux. Disons que Lemmy et Jagger sont très différents. Leur reprise n’est quand même pas atroce on vous rassure !

Coup de cœur : Sympathy For The Devil, pour le rire et le plaisir qu’on a eu en entendant cette reprise.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Shoot Out All Of Your Lights
  • Till The End
  • Sympathy For The Devil

En bref : une fatigue invisible en studio.

Site Officiel/Facebook

En écoute : Thunder & Lightning

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s