Fùgù Mango – Mango Chicks

COVER mango chicks

Prenez un poisson japonais potentiellement mortel et ajoutez-y des mangues. On obtient le nom d’un groupe dont la promesse d’une indie-pop teintée de rythmes tribaux. Étrange, curieux, peut-être dangereux si mal préparé… mais il n’en est rien. Ici ‘mortel’ prend un tout autre sens. On vous parle du premier EP des Belges Fùgù Mango, appelé Mango Chicks et disponible depuis mi-janvier.

Le premier titre, et premier single c’est Mango Chicks. Les fameux rythmes tribaux sont présents dès l’ouverture et immédiatement ce mélange des cultures et des genres fait sens. C’est limpide. Le groupe à su trouver le parfait dosage et l’empoisonnement est impossible. L’addiction, par contre, est immédiate. Les voix aussi se mélanges créant des échos, des harmonies mais aussi des contrastes et, si on ferme les yeux, comme des jeux de lumières.

No Silver Bullet se trouve être plus faible que le premier titre (qui mettait la barre très très haut). Kylie’s Dream retrouve une partie des rythmes qui avaient été plus absents sur le titre précédent. Cela reste harmonieux. Bats, dernier morceau de l’EP a son charme, et on finit l’album sur un niveau assez élevé, comme au début.

Coup de cœur : Mango Chicks, parce que c’est efficace dès la première écoute, le mélange est réussi.

Tu n’as pas envie d’écouter tout l’album parce que tu es pressé ? D’accord, Challenge Accepted ! Voici les trois morceaux que tu devrais vraiment écouter :

  • Mango Chicks
  • Kylie’s Dream
  • Bats

En bref : un savant mélange

Facebook

En écoute : Mango Chicks

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.