ARE HERE TO HELP THE NEIGHBOURHOOD – RIDING THE LOW

telechargement

Derrière ce titre très long, qu’est Riding The Low Are Here To Help The Neighbourhood, se cache un album très réussi, mené par un artiste accompli, Paddy Considine, et son groupe, Riding The Low, tu l’auras compris. Review.

Enregistré dans le même studio qui vu défiler, au cours des décennies, Queen, Iggy Pop, The Damned et tant d’autres, Are Here To Help The Neighbourhood est le deuxième album studio du groupe. Composé de Dan Baker, Chris Baldwin, Rich Eaton et Justin Chambers pour la musique, les paroles sont majoritairement sorties de l’esprit de Paddy Considine (que tu peux connaître pour sa carrière d’acteur, notamment dans Hot Fuzz et Le Dernier Pub Avant la Fin du Monde).

Maintenant que tu connais un peu plus le groupe, je vais te parler de ce que tu vas entendre sur cet album. Concrètement c’est du rock, assez doux (on les à entendu être plus agressifs), avec quelques pointes mélancoliques et d’autres plus dansantes. Le mélange des genres et des influences est divin. From The Top Of The World ouvre le bal avec optimisme et illustre bien ce que le reste de l’album est : bon.

On reste dans la même ligne, optimiste et romantique, avec On Top of the Mayhem, Meet Skanker, et Beer Tears plus tard. C’est donc avec le troisième titre, The Greastest Blast, qu’on change un peu l’ambiance. La voix de Considine est plus lointaine au départ, les riffs plus durs sur le refrain et l’ambiance plus mélancolique sur les couplets. C’est ensuite de la tendresse que l’on trouve avec la berceuse Sunshine, My Son Shine. Mais on se fait vite réveiller par Battle of the Unnatural Law.

Avec quatorze titres, le groupe explore, à sa façon, toutes les possibilités que le rock offre, toutes les atmosphères ou presque. Sally Street Team est sans doute un des titres qui nous plaît le plus, grâce à son énergie coup de poing punk. On retrouvera quelque chose de similaire, quoique plus calme, avec The Piss Parade un peu plus tard. Bleeding Eyes at Breakfast et Heed ne laissent rien retomber.

Cet album fini avec New Records et Roadside Mandy, toujours en rock’n’roll, entre hargne et douceur. On peut en conclure que le groupe aime le rock, tout le rock, et qu’il s’en nourrit juste ce qu’il faut pour créer quelque chose de nouveau. On aime. On recommande chaudement.

3 titres à retenir :

  • The Greatest Blast
  • Sally Street Team
  • Heed

En écoute : Sally Street Team

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s