Rêvolution – IAM

revolution

Le groupe marseillais IAM est de retour avec un album fort, acéré et juste : Rêvolution. Flash.

Ils l’expliquent très bien dans Depuis Longtemps : ils ne s’arrêteront pas. Ils sont conscients de faire partie du paysage depuis longtemps, qu’ils vieillissent, mais qu’ils ont toujours en eux cette force, cet amour de l’art. Une très belle ouverture, classique. Politique, bien sûr, dès le deuxième titre, Fiya. Avec ce « franc parlé », comme ils le disent, qui leur est propre, on comprend très vite le sens du titre de l’album. La révolution par le rêve et l’évolution, sans aucun doute. Ils ont déjà pris les armes : leur verve. Bad Karma est puissant et Dance pour le Hood hypnotisant. Et plus on les écoute, plus on se rappelle pourquoi on les aime : leur sobriété musicale et leur talent d’écriture. Rêvolution devient très vite notre grand coup de cœur car il résume à la perfection toute l’âme de l’album. On aime aussi beaucoup Monnaie de Singe, politique, plein de liberté, de rage aussi. Et ça continue comme ça très longtemps. On ne se lasse d’aucun de leurs mots sur leurs maux lassés des insécurités et injustices devenues normales aux yeux de tant. Avec de la chance, un jour nous pourrons écrire aussi bien qu’eux, pense-t-on pendant Auréole. Exister nous donne le sourire alors qu’on arrive doucement à la fin de cet opus brillant. C’est Rigamortis et Bien Plus Beau qui se chargent de fermer la marche avec toujours les mêmes convictions et les mêmes mots justes. Un indispensable, bien sûr.

En écoute : Orthodoxes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s