MINEMA // WHAT HAPPENED, MISS SIMONE?

whms-minema.jpg

What Happened, Miss Simone? C’est une question de Maya Angelou. C’est aussi un documentaire qui tente d’expliquer à l’amoureux comme au néophyte qui est Nina Simone, la légende mais surtout la femme, l’artiste, l’être humain. C’est donc notre Minema ce mois-ci. LEVEL SPOILER ALERT 5/5

La vérité c’est que je voulais continuer ma série sur les biopics à prénoms (tu sais, on avait commencé avec Ray). Je me suis donc très vite tournée vers Nina. Seulement les critiques et les controverses liées au film m’ont quelque peu rebutée. Il suffit de voir ce qu’en dit Lisa Simone Kelly, sa fille, pour tourner les talons.

Repoussant la chronique de mois en mois et voulant toujours, coûte que coûte, parler de Nina Simone, j’ai fini par trouver mon bonheur en la découvrant mise à l’honneur dans le très beau, presque complet, et bouleversant documentaire What Happened, Miss Simone?

Réalisé en 2015 par Liz Garbus, et diffusé sur Netflix, ce documentaire retrace la vie chahutée et passionnante de l’extraordinaire chanteuse et pianiste dont le rêve était de devenir la première concertiste classique Noire. Les politiques, les codes, les moralités, le racisme de l’époque ne l’aidant pas, elle n’ira pas dans le conservatoire de ses rêves et commence à se produire dans des cabarets. Et elle se met à chanter.

Le reste de l’histoire nous ne la connaissons que par ses titres, tantôt traditionnels arrangés par ses soins (Sinnerman), tantôt écrits pour elle et sa voix unique, caractérielle et chaude (Ain’t Got No, I Got Life), tantôt écrits par elle-même (Mississippi Goddam).

Ce qui m’intéresse dans ce documentaire c’est tout le contexte de son succès, de son déclin et de sa reconquête. Si sa colère et son combat pour les droits civiques lui ont permis d’écrire et de chanter de merveilleux titres comme To Be Young, Gifted and Black, c’est aussi ce qui l’a poussé dans l’ombre.

Entre ce combat pour les droits des Noirs aux États-Unis et celui, perpétuel, qu’elle menait contre sa dépression, ses pensées suicidaires il faut ajouter sa relation tumultueuse et toxique avec sa famille. Battue par son mari, elle aussi portera la main sur sa fille. Dans le documentaire, celle-ci explique avoir vu son ange gardien se changer en bourreau mais que, plus tard, la compréhension et les soins ont apporté quelques éclaircissements.

On peut dire que Nina Simone n’avait pas vraiment la tête à la légèreté. Sa voix, à jamais transformée par la rage et la colère, s’inscrit toujours aujourd’hui dans le paysage de la chanson comme l’une des voix les plus uniques et les plus reconnaissables de tous les temps. Pour la comprendre et comprendre son œuvre mais aussi d’où elle puisait son énergie scénique si particulière, ces images d’archives se combinent parfaitement et laisse apparaître tout son art.

Si la légende reste l’une de nos voix préférées, on est très curieux des démons et des qualités de cœur de cette femme qui a ouvert les portes pour beaucoup d’autres. Le documentaire le montre parfaitement, sans jamais remettre en cause son talent. Elle n’était pas la première, pas la seule, pas sans faute, mais elle était clairement un personnage unique troublé à jamais. Mais que s’est-il passé ? Rejouons Sinnerman.

Bande Annonce :


Vous pouvez retrouver Unis Son sur Facebook, Instagram, Twitter et soutenez-nous sur Patreon.
Et n’oubliez pas : le partage est engagé!
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.