FLASHS : AQUARAMA / DUPLESSY & THE VIOLINS OF THE WORLD / EMINEM

Vendredi sortie, on se fait le tour de trois albums aux ambiances très différentes (voire carrément opposées parfois), sortis récemment. Flashs.

TELESKOP – AQUARAMA

AQUARAMA_TELESKOP_ALBUM COVER

Quand on regarde l’espace à travers la lentille d’un télescope on peut observer, quand on est chanceux, quelques détails de l’infiniment grand. Teleskop, c’est exactement ça. Le duo italien Aquarama zoom sur une petite partie de notre système solaire, en dévoile quelques détails musicaux délicats aux accents jazz, funk et pop et pourtant la sensation de ne pas tout voir, de ne pas tout savoir, et d’accepter se suspend, est partout. De l’intro Teleskop au dernier titre Moon Landing, on se laisse flotter avec cette idée.

•••

BROTHERS OF STRING – DUPLESSY & THE VIOLINS OF THE WORLD

brothersofstring-Dvw

Effectivement, le monde peut tenir dans quelques cordes. Brothers of String le prouve. Parfois accompagné d’un texte, parfois simplement porter par les instruments, Mathias Duplessy s’est bien entouré et on se balade entre Gibraltar et la Chine et le Far West (Chinese Dumplings) dans des atmosphères loin des clichés, mais ouvertes, tendres et accueillantes, parfois teintées d’une certaine mélancolie (Brothers in Arms). La beauté de cet album c’est son mélange et sa diversité. Et dans cette diversité, il y a une grande homogénéité qui rassure et apaise. Bravo.

•••

MUSIC TO BE MURDERED BY – EMINEM

E-MtbMb

On entre dans une sorte de film d’horreur réaliste à l’intro de Music To Be Murdered By. Eminem creuse une ambiance inquiétante et angoissante. Exactement ce que l’on peut ressentir quand on lit les journaux. Son flow est évidemment impeccable et il ne se prive pas de quelques collabs avec Young M.A, Ed Sheeran ou Skylar Grey. Mais surtout la présence d’Alfred (oui Hitchcock) qui ajoute çà et là un petit quelque chose à l’atmosphère horrifique qui pousse, comme à chaque album, à la controverse (Unaccommodating). Darkness reste un beau coup de cœur engagé qui marque le milieu de cet album d’une heure et quelques.

En écoute :

Moon Landing – Aquarama

Chicken Del – Duplessy & The Violins of the World

Darkness – Eminem


Vous pouvez retrouver Unis Son sur Facebook, Instagram, Twitter et soutenez-nous sur Patreon.
Et n’oubliez pas : le partage est ambiance !
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.