MINEMA // LADY GAGA FIVE FOOT TWO

LG-FFT.png

L’actu de Lady Gaga, sa ligne de cosmétique Haus Laboratories, nous a donné envie de replonger dans sa musique et dans son monde. Alors quoi de mieux que le docu Netflix sorti en 2017 Lady Gaga Five Foot Two? C’est notre docu minema ce mois-ci. SPOILER ALERT LEVEL 5/5 (parce que c’est un documentaire).

Si tu ne connais pas Lady Gaga : bienvenue sur Internet. Chanteuse New-Yorkaise d’origine Italienne, Gaga tient son nom de la chanson de Queen Radio Gaga. Mais plus qu’une chanteuse, elle est une artiste complète. Dans ce documentaire peut-être un peu inégal, on l’aperçoit dans des moments de gloire comme de vulnérabilité.

Être un phénomène planétaire n’est pas chose facile et demande beaucoup de travail et de sacrifice. En tout cas, pour celle que ses proches appellent toujours Stefani Germanotta, il faut beaucoup de travail et de sacrifice pour arriver à la perfection, l’idéal. Elle l’atteint. Sa carrière nous le montre déjà.

Femme d’affaires autant que musicienne ou actrice, Gaga nous accueille chez elle juste après l’annonce de la mise en production de A Star Is Born avec Bradley Cooper. On connaît la suite de cette aventure. L’idée est de suivre Gaga dans sa phase de renouveau. Plus de sobriété dans les costumes, plus de simplicité, elle dévoile tout son talent pour composer, enregistrer et faire découvrir Joanne au monde. Encore une aventure dont on connaît la suite.

Et puis, enfin, il y a le Superbowl de février 2017 qui s’annonçait grandiose et qui, sans surprise, le fut. Mais alors, est-ce que ce documentaire est réellement utile? Peu d’enjeux, trois succès sur trois, une carrière toujours florissante et peu de risques. Certes. Mais ce n’est pas le but de ce documentaire de parler d’échec ou de succès. Tout est dans le processus.

Il s’agit de voir l’artiste au travail, dans la joie ou la souffrance, sans véritable arrêt. Même en vacances, Gaga semble sur le qui-vive. Et quand elle répète avec ses danseurs, c’est une leçon sur le dépassement de soi et l’exigence que l’on voit. Tenir, coûte que coûte. Aller toujours plus loin. Se dépasser sans cesse. Garder la tête haute et mettre la barre toujours plus haut. Tout cela pourrait nous faire penser que Gaga est tyrannique… En réalité, on la sent et ressent authentique, stressée et sincèrement impliquée dans chaque seconde du processus de la création.

Très empathiques dans sa souffrance à cause d’une blessure, on la suit partout, des rires aux larmes, sans jamais se demander pourquoi on regarde un tel documentaire. On veut la voir réussir, et il n’y a pas de suspense, mais on veut surtout voir pourquoi et comment elle a réussi. Pas de syndrome de l’imposteur pour elle, et si le faste et le luxe semblent partout autour d’elle, la simplicité et l’humanité qu’elle dégage les effacent en un instant. Lady Gaga est une grande d’âme.

Bande Annonce :


Vous pouvez retrouver Unis Son sur Facebook, Instagram, Twitter et soutenez-nous sur Patreon.
Et n’oubliez pas : le partage est grand!
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.